Trouver l’amour grâce à l’application québécoise GoSeeYou

Le nombre de personnes vivant seules ne cesse d’augmenter au Québec, faisant de cette dernière la province hébergeant le plus de célibataires au Canada. S’ils représentaient déjà 44.37 % de la population, leur nombre a littéralement éclaté dans la dernière année avec l’irruption de la COVID-19. À contrario, le mouvement du slow dating prend de l’ampleur. C’est d’ailleurs le constat que fait Mélanie Trudel, fondatrice de l’entreprise GoSeeYou, qui constate une hausse marquée du trafic dans son application de rencontres.

L’application québécoise, téléchargée déjà plus de 100 000 fois depuis son lancement en février 2018, est l’hôte de dizaines voire de plus d’une centaine de milliers d’échanges entre célibataires chaque jour. – « Ça varie entre 50 000 et 150 000 messages par jour. Ça démontre bien le grand besoin de connexion que vivent les célibataires. Les applications de dating ont souvent eu mauvaise presse, mais avec les contraintes actuelles, je réalise que les gens réticents les redécouvrent autrement.

Depuis ses débuts, l’entreprise de dating place l’humanité au cœur de ses activités. Par ses rassemblements, ses évènements ou ses voyages destinés aux célibataires, la fondatrice, Mélanie Trudel, a longtemps priorisé le réel au virtuel. Elle avait le vent dans les voiles avec ses rencontres à l’ancienne, mais elle n’a pas été épargnée par le coup de vent de la COVID-19.

Si l’événementiel est désormais en pause, elle mise depuis sur sa plateforme mobile de dating pour créer des connexions authentiques entre célibataires. « On ajuste nos voiles et on se réinvente. J’ai réalisé plus que jamais cette année que ce n’est pas la méthode utilisée qui fait la différence, mais bien nos valeurs. » déclare Mélanie.

Les applications ont souvent été associées à un mode de surconsommation et à une mentalité de consommer et jeter. Mais cela tant à changer : le slow dating prend de l’ampleur.

« C’est pratiquement impossible aujourd’hui de dater trois ou quatre personnes différentes en une semaine. Les restrictions sanitaires forcent les célibataires à choisir méticuleusement leur partenaire de rencontre. Ils font attention, ils rencontrent moins, mais mieux. Il y a une conscience et un engagement plus grand dans les premières dates désormais. » raconte la matchmakeuse.

Alors que le taux de divorces et de séparations fait un bon fulgurant, le temps d’arrêt imposé aura-t-il permis aux célibataires de mieux se connaître et de fonder leur nouvelle relation sur des bases plus solides? Sommes-nous en train de voir naître une nouvelle manière de consommer le dating? Est-ce que le slowdating changera les mœurs?

Et si on prenait le temps? Discutez en avec Mélanie Trudel, fondatrice de GoSeeYou – l’unique application native de rencontre au Québec.

Visionné 122 fois.

Trouver l’amour grâce à l’application québécoise GoSeeYou

À Propos
- Montreal.TV est une WebTV dédiée à la couverture des événements, partys, restos, nightlife, arts et culture, immobilier, les spas, mode et design, bref tout ce qui touche le lifestyle dans la grande région de Montréal. Montreal.TV rejoint plus de 110 000 personnes mensuellement.