Rêve, rire, passion, émotion, nostalgie et fantaisie…

Tout ça cet été à la Cinémathèque québécoise !

La saison estivale commence en force à la Cinémathèque ! Nous avons concocté pour vous une programmation qui vous fera voyager du côté de l’Europe du Nord, qui vous fera rire, avec une panoplie de comédies françaises récentes, qui vous entraînera dans la passion douloureuse et sensuelle des danses espagnoles et qui vous permettra de rattraper des rendez-vous manqués avec les films les plus émouvants des dernières années. Vous aurez également la chance de revoir les actrices Elizabeth Taylor et Marie-France Pisier, récemment disparues, au sommet de leur art, et d’assister à un ciné-concert unique : The Phantom of the Opera, présenté par Fantasia et la Cinémathèque québécoise au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, le samedi 6 août et le dimanche 7 août  à 19 h 30.

Panorama balte et nordique – Du 1er au 19 juin *

Les villes de Tallinn en Estonie et Turku en Finlande ont été désignées « Capitales européennes de la culture » en 2011. Pour souligner l’événement, huit ambassades de pays baltes et nordiques se sont regroupées pour offrir aux cinéphiles un aperçu de leur cinéma récent. Découvrez des œuvres contemporaines de l’Estonie, de la Finlande, de la Lituanie, de la Lettonie, de la Suède, de la Norvège, de l’Islande et du Danemark. Parmi ces films, dont certains ont été primés lors du Festival de Cannes en 2010, des documentaires éclairent le passé et observent le présent, soit à travers la vie d’un artiste constructiviste russe, la guerre en Afghanistan ou les exploits d’un pionnier de l’animation. Dans un registre allant du drame à la comédie, les fictions permettent également de jeter un regard nouveau sur ces réalités nationales.

Comédies françaises récentes – Du 2 au 22 juin

Pour commencer l’été sur une note joyeuse, nous vous proposons la comédie française récente dans tous ses états. Chantal Akerman s’attaque à la comédie de mœurs et au fossé des générations dans Demain on déménage. Raul Ruiz et Édouard Baer donnent dans l’absurde et interrogent le cinéma avec Ce jour là et Akoibon. Pierre Jolivet s’essaie à la comédie romantique avec Je crois que je l’aime. Laurent Tuel prouve qu’on peut marier comédie populaire et intelligence avec Jean-Philippe. Ordo de Laurence Ferreira Barbosa propose une approche plus existentielle en questionnant le jeu des apparences. Remarquables par leurs auteurs, ces films le sont aussi par leurs interprètes : Fabrice Lucchini, Bernard Giraudeau, Elsa Zylberstein, Sylvie Testud, Sandrine Bonnaire ou Jean Rochefort s’y amusent pour notre plus grand plaisir. Ces longs métrages ont été récemment acquis par la Cinémathèque et viennent enrichir ses collections.

Les films musicaux de Carlos Saura – Du 25 juin au 4 juillet

Pendant toute la durée du Festival International de Jazz de Montréal, nous vous invitons à un rendez-vous quotidien à 17 h avec les films musicaux de Carlos Saura, l’un des cinéastes espagnols les plus influents et reconnus sur le plan international. Pour lui, la culture populaire est une source inépuisable d’inspiration. Avec leurs cortèges de passions extrêmes et d’amours excessifs, flamenco, tango, sévillana et fado nourrissent l’œuvre de Saura et lui impriment un caractère à la fois douloureux et sensuel. La puissance évocatrice des chorégraphies invite à se laisser entraîner dans cet univers où le récit se passe aisément de dialogues.

Ces films qui nous ont émus – Du 6 au 10 juillet

Pour les premiers jours de juillet, nous avons pensé rassembler cinq films récemment acquis par la Cinémathèque et qui, dans les dernières années, ont touché ou intrigué les amoureux du cinéma. Certains voudront rattraper des rendez-vous manqués avec Almodovar (Étreintes brisées), Gatlif (Exils), Kechiche (La Graine et le Mulet), Carrère (La Moustache), Bertucelli (Depuis qu’Otar est parti…). D’autres voudront revoir ces histoires où les personnages sont animés de désirs de renouveau et de départs et où il est aussi question de disparitions, de retours espérés et, nécessairement, de transformations. Car lorsqu’ils se matérialisent enfin, les rêves longtemps caressés entraînent dans leur sillage d’imprévisibles conséquences et modifient le paysage affectif.

Deux grandes disparues – Du 7 au 9 juillet

Le hasard a voulu qu’Elizabeth Taylor et Marie-France Pisier nous quittent à quelques semaines d’intervalle. Les deux actrices semblent avoir eu des trajectoires aux antipodes: la star hollywoodienne, mythe vivant pour ses conduites scandaleuses, et la muse discrète du cinéma d’auteur françaisé Revoyez la jeune Elizabeth dans A Place in the Sun et Pisier dans Les soeurs Brontë de Téchiné et L’Amour en fuite de Truffaut, qu’elle a coscénarisé.

Expositions et activités spéciales présentées en collaboration avec Fantasia

LoopLoop, la mémoire d’un voyageur – Du 6 juillet au 26 août

Chercheur et bricoleur œuvrant aussi dans le domaine des effets spéciaux, Patrick Bergeron propose avec cette installation vidéo une expérience visuelle fascinante à l’aide d’images captées à bord d’un train au Vietnam. À la recherche de souvenirs et de détails oubliés, l’artiste manipule ces images avec brio afin de créer un périple à la fois ludique et spectaculaire. Sa démarche se situe entre l’animation, le film expérimental et le documentaire. Salle Norman-McLaren, entrée libre.

Ciné-concert : The Phantom of the Opera – 6 et 7 août à 19 h 30

Dans le cadre de son partenariat avec Fantasia, la Cinémathèque coprésente un ciné-concert exceptionnel au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts : le film muet The Phantom of the Opera de Rupert Julian (1925), tiré de ses collections, avec une orchestration composée et dirigée par Gabriel Thibaudeau, pianiste en résidence de la Cinémathèque. À l’Opéra Garnier de Paris, un mystérieux fantôme au visage masqué enlève une jeune cantatrice dont il est amoureux dans l’espoir de susciter son amour. Avec l’aide de la police, son fiancé tentera de la délivrer. Redécouvrez ce classique du cinéma fantastique qui fit sensation grâce à la performance de Lon Chaney, à des décors fort réussis et à une très belle séquence en Technicolor. Les billets, au coût de 20 $, seront en vente à la billetterie de la Place des Arts.

Pour tous les détails sur la programmation : cinematheque.qc.ca

Visionné 62 fois.

Cinémathèque québécoise :: programmation estivale 2011

À Propos
- Montreal.TV est une WebTV dédiée à la couverture des événements, partys, restos, nightlife, arts et culture, immobilier, les spas, mode et design, bref tout ce qui touche le lifestyle dans la grande région de Montréal. Montreal.TV rejoint plus de 110 000 personnes mensuellement.