Valérie Roberts, nouvelle porte-parole pour le Club des petits déjeuners

Le Club des petits déjeuners lance sa campagne de la rentrée afin de mobiliser ses partenaires et la population pour que tous les enfants puissent commencer leurs journées de classe en faisant le plein d’énergie. Déterminé à remplir sa mission de nourrir le potentiel des élèves et de leur donner une chance égale de réussite, l’organisme fait appel à la générosité des Canadiennes et des Canadiens pour soutenir son réseau d’écoles et d’organismes locaux. Le Club veut continuer d’offrir des programmes alimentaires novateurs dans tout le pays, quelle que soit la façon dont se déroulera l’année scolaire avec les impacts de la pandémie. Le Club des petits déjeuners est également fier d’accueillir l’animatrice Valérie Roberts, à titre de porte-parole de la campagne de la rentrée afin d’amplifier l’appel à tous.

d6abd32d-c1b0-4466-ac45-16d35dd7f067

Une campagne pour la rentrée scolaire

« La rentrée est habituellement synonyme d’excitation chez les élèves et représente l’occasion d’un nouveau départ. Or, pour certains enfants et pour leur famille, la possibilité de manquer de nourriture en raison de la pandémie est source de préoccupation majeure. », selon Tommy Kulczyk, directeur général du Club des petits déjeuners. « La COVID-19 a sérieusement perturbé l’économie et entraîné plusieurs mises à pied. Nous le savons, mettre de la nourriture sur la table est encore plus difficile qu’avant pour beaucoup de familles. Les enfants sont parmi les plus vulnérables, mais nous ne pouvons pas laisser la faim se dresser sur leur chemin. »

D’après les données recueillies par le Club des petits déjeuners, c’est plus d’un million d’enfants qui arrivaient à l’école le ventre vide avant la pandémie. Pour l’année scolaire à venir, l’organisme s’attend à une augmentation fulgurante pour atteindre plus de deux millions de jeunes dans cette situation. On parlera donc d’un enfant sur trois, plutôt qu’un sur quatre, qui ira à l’école sans déjeuner.

« Nous devons trouver des solutions collectives créatives pour nourrir la jeune génération en cette période de crise. Si nous échouons, leur santé physique et mentale risque d’être affectée à long terme et même de façon permanente. Ainsi, la faim diminue les facultés cognitives des enfants, par exemple leur capacité de se concentrer et de mémoriser l’information, en plus de nuire à leur capacité de réguler leurs émotions. C’est pour cette raison que le travail du Club des petits déjeuners et le soutien public observé pendant la pandémie nous encouragent autant. », affirme Lindsay Pleskot, diététiste et maman d’un petit garçon de 18 mois.

Le Club des petits déjeuners accueille Valérie Roberts, à titre de porte-parole de la campagne

« Je crois tellement au travail que le Club fait depuis 25 ans! », a déclaré Valérie Roberts, autrice, animatrice radio et porte-parole de la campagne du Club. « C’est fou de penser qu’il y a encore des enfants qui n’ont pas accès à un bon petit déjeuner tous les matins. Je remercie le Club de me permettre de joindre ma voix à la leur, parce que c’est seulement ensemble, parents et beaux-parents, qu’on va pouvoir faire une différence pour les enfants. »

4af009f3-a2da-4403-8232-43b315006dff

Le Club des petits déjeuners en mode COVID-19

Le Fonds d’urgence lancé par le Club en mars en réponse à la COVID-19 a contribué à fournir une alimentation à plus d’un demi-million d’enfants au cours des derniers mois en soutenant plus de 1 000 écoles et organismes locaux à travers le Canada. Alors que chaque province vivra différemment sa rentrée, les programmes de petits déjeuners dans les écoles devront également ajuster leurs pratiques et demeurer agiles, comme ce fut le cas au Québec en mai dernier. En effet, à l’occasion de la réouverture des écoles, 120 clubs aussi ont repris du service. Afin de respecter la distanciation physique et de limiter les manipulations, un menu froid servi en classe incluant des aliments emballés individuellement est privilégié. C’est d’ailleurs en suivant ces nouvelles mesures, approuvées par la santé publique, que le Club des petits déjeuners sera en mesure d’assurer la santé physique des enfants tout en maintenant ses services.

« Le Club des petits déjeuners fournit des repas avant les classes depuis plus de 25 ans. Quels que soient les impacts sur l’année scolaire 2020-2021, ne laissons pas la faim entraver l’avenir de la jeune génération. Nous exprimons le désir que les familles ainsi que les donatrices et donateurs partout au Canada se joignent à nous pour donner à chaque enfant une chance égale de réussite cette année », déclare M. Kulczyk, directeur général du Club des petits déjeuners.

Pour contribuer à la campagne de la rentrée du Club des petits déjeuners, visitez le site clubdejeuner.org/rentreescolaire2020.

 

Visionné 39 fois.

Valérie Roberts, nouvelle porte-parole pour le Club des petits déjeuners

À Propos
- Montreal.TV est une WebTV dédiée à la couverture des événements, partys, restos, nightlife, arts et culture, immobilier, les spas, mode et design, bref tout ce qui touche le lifestyle dans la grande région de Montréal. Montreal.TV rejoint plus de 110 000 personnes mensuellement.