Les finalistes pour le Gala Québec Cinéma

Québec Cinéma dévoilait les finalistes de l’édition 2017 du GALA QUÉBEC CINÉMA. C’est sous le signe du renouveau qu’aura lieu cette grande fête du cinéma québécois qui célèbrera deux fois plutôt qu’une le talent des artistes et artisans de notre 7e art.

Voir le Tapis rouge du Gala 2016


UN NOUVEAU GALA POUR FAIRE RAYONNER LE TALENT
L’ajout de six nouvelles catégories au Gala a conduit à la création d’un deuxième événement, le GALA DES ARTISANS QUÉBEC CINÉMA. C’est lors de cette soirée animée par Léane Labrèche-Dor et Pier-Luc Funk que seront remis les tout premiers Prix Iris. L’événement mettra sous les projecteurs les finalistes de 14 catégories et sera présenté en direct sur ICI ARTV et sur Radio-Canada.ca/galaquebeccinema, le jeudi 1er juin à 19 h 30. Cette nouvelle célébration permettra de donner davantage de rayonnement au travail des artistes et artisans d’ici et s’inscrit directement dans la lignée du renouveau envisagé pour le Gala Québec Cinéma.

Le dimanche de la même semaine, le 4 juin, ce sera au tour du GALA QUÉBEC CINÉMA de célébrer notre cinéma. Guylaine Tremblay et Édith Cochrane seront à la barre de cette grande fête dès 20 h, où 12 prix seront remis. Le Gala sera précédé d’un Tapis rouge sur lequel Herby Moreau et Anne-Marie Withenshaw s’entretiendront avec les cinéastes et les vedettes du grand écran dès 19 h 30. Les deux événements seront diffusés en direct sur ICI Radio-Canada Télé et sur Radio-Canada.ca/galaquebeccinema.

LES FINALISTES

Pour la remise des 26 Prix Iris du GALA DES ARTISANS et du GALA QUÉBEC CINÉMA, 45 longs métrages de fiction, 34 films documentaires, 33 courts métrages d’animation et 24 courts métrages de fiction ont été évalués au cours des dernières semaines, par différents jurys composés d’artisans et de professionnels, nommés par les associations siégeant au Comité de représentation professionnelle (CRP) de Québec Cinéma.

Les films Juste la fin du monde de Xavier Dolan, et Two Lovers and a Bear de Kim Nguyen, sont tout deux en tête avec 12 nominations.

Juste la fin du monde est en lice dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleure direction de la photographie, Meilleur maquillage, Meilleure coiffure, Meilleure distribution des rôles, Meilleure interprétation dans un second rôle féminin (Marion Cotillard pour son rôle de Catherine et Léa Seydoux pour son rôle de Suzanne Knipper), Meilleure interprétation dans un premier rôle masculin (Gaspard Ulliel pour son rôle de Louis-Jean Knipper), Meilleure interprétation dans un premier rôle féminin (Nathalie Baye pour son rôle de La mère). Le film est aussi en lice pour le Prix du public et dans la catégorie Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec

De son côté, Two Lovers and a Bear se retrouve en lice dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleure distribution des rôles, Meilleure direction de la photographie, Meilleurs effets visuels, Meilleur montage, Meilleur son, Meilleure interprétation dans un premier rôle masculin (Dane DeHaan pour son rôle de Roman), Meilleure interprétation dans un premier rôle féminin (Tatiana Maslany pour son rôle de Lucy), Révélation de l’année (Kakki Peter pour son rôle du Sheriff John Tovok), ainsi que Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

Dans la course aux Prix Iris suivent de très près Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier et Les mauvaises herbes de Louis Bélanger, avec chacun 9 nominations.

Le film Embrasse-moi comme tu m’aimes récolte des nominations dans les catégories Meilleur scénario, Meilleure direction artistique, Meilleurs costumes, Meilleur maquillage, Meilleure coiffure, Meilleurs effets visuels, Meilleure musique originale, Meilleure interprétation dans un second rôle masculin (Tony Nardi pour son rôle d’Elio Moreli) et Meilleure interprétation dans un second rôle féminin (Céline Bonnier pour son rôle d’Yvonne Sauvageau).

Les mauvaises herbes, en compétition pour l’Iris duMeilleur film, obtient aussi des nominations dans les catégories Meilleure réalisation, Meilleur scénario, Meilleurs costumes, Meilleure distribution des rôles, Meilleure musique originale, Meilleure interprétation dans un second rôle masculin (Luc Picard pour son rôle de Patenaude), Meilleure interprétation dans un second rôle féminin (Emmanuelle Lussier-Martinez pour Francesca) et Prix du public.

Avant les rues de Chloé Lerichea quant à lui 8 nominations : Meilleur film, Meilleur scénario, Meilleure réalisation, Meilleure direction de la photographie, Meilleur montage, Meilleur son, Meilleure musique originale ainsi que Révélation de l’année (Rykko Bellemare pour son rôle de Shawnouk).

Le film Nelly de Anne Émond, et Race de Stephen Hopkins, récoltent quant à eux 6 et 5 nominations respectivement. Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, de Mathieu Denis et Simon Lavoie, Chasse-galerie : la légende de Jean-Philippe Duval, Maudite poutine de Karl Lemieux et Nitro Rush, d’Alain DesRochers obtiennent pour leur part, chacun 4 nominations.

Le film Montréal la blanche, de Bachir Bensaddek, est en nomination dans 3 catégories. 1:54, de Yan England, Les 3 p’tits cochons 2,deJean-François Pouliot, Boris sans Béatrice, de Denis Côté, Écartée de Lawrence Côté-Collins et Prank, de Vincent Bironont, de leur côté, 2 nominations.

Les films Le cyclotron, d’Olivier Asselin, Le fils de Jean, de Philippe Lioret, King Dave, de Podz, La nouvelle vie de Paul Sneijder, de Thomas Vincent, Là où Atilla passe, de Onur Karaman, L’origine des espèces, de Dominic Goyer, Mon ami Dino, de Jimmy Larouche et Votez Bougon, de Jean-François Pouliot,récoltent de leur côté chacun 1 nomination.
En tout, 25 longs métrages de fiction sur les 45 films éligibles s’illustrent dans au moins une catégorie pour un Prix Iris.

Rappelons que les six nouvelles catégories : Prix du public (ancien Billet d’or), Révélation de l’année, Meilleurs effets visuels, Meilleure distribution des rôles, Meilleur montage – film documentaire et Meilleure direction de la photographie – film documentaire, s’ajoutent aux 21 prix remis depuis 19 ans. Elles offrent un surcroit de reconnaissance du talent exceptionnel de nos artisans, dans toutes leurs dimensions et disciplines, et viennent souligner davantage le meilleur de l’industrie cinématographique québécoise.

MEILLEURS EFFETS VISUELS
Dans la catégorie Meilleurs effets visuels les nominations sont : Artifex Animation Studios – Marc Hall pour Le cyclotron, Fly Studio – Jean-Pierre Boies, Mathieu Jolicœur et Jean-François Talbot pour King Dave, MELS – Martin Lipmann, Cynthia Mourou et Benoît Touchette pour Race, Rodeo FX – Daniel Lavoie et André Montambeault pour Two Lovers and a Bear, ainsi que John Tate pour Embrasse-moi comme tu m’aimes.

PRIX DU PUBLIC
Québec Cinéma a redéfini la formule de ce qui était précédemment le Billet d’or afin de déterminer le film préféré des Québécois. Ainsi, le grand public sera invité à voter pour son film favori parmi la sélection des cinq films ayant enregistré le plus d’entrées dans les salles du Québec durant la période d’éligibilité du Gala. L’issue de cette consultation populaire sera dévoilée lors du GALA QUÉBEC CINÉMA alors que sera remis l’IRIS PRIX DU PUBLIC.

Les films finalistes pour le Prix du public 2017 sont : 1:54 de Yan England, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, Les mauvaises herbes de Louis Bélanger, ainsi que Les 3 p’tits cochons 2 et Votez Bougon de Jean-François Pouliot.

LE DOCUMENTAIRE
Les films Chez les géants, d’Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist, Gulîstan, terre de rose, de Zaynê Akyolet Manoir, de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, s’illustrent dans les trois catégories destinées au documentaire, soit Meilleur film documentaire, Meilleur montage – film documentaire et Meilleure direction de la photographie – film documentaire. Callshop Istanbul, de Hind Benchekroun et Sami Mermer a deux nominations : Meilleur film documentaire et Meilleur montage. Parfaites, de Jérémie Battaglia a lui aussi deux nominations : Meilleur film documentaire et Meilleure direction de la photographie. I Am the Blues, de Daniel Cross, obtient quant à lui une nomination dans la catégorie Meilleure direction de la photographie et La démolition familiale, une nomination dans la catégorie Meilleur montage.

LE COURT MÉTRAGE
Deux catégories récompenseront les courts métrages de fiction et d’animation. Dans la catégorie Meilleur court métrage – Fiction, on retrouve comme finalistes : Mutants d’Alexandre Dostie, Oh What a Wonderful Feeling de François Jaros, La peau sauvage d’Ariane Louis-Seize, Tout simplement de Raphaël Ouellet et La voce deDavid Uloth. Dans la course au Meilleur court métrage – Animation, les finalistes sont Casino de Steven Woloshen, J’aime les filles de Diane Obomsawin, Mamie de Janice Nadeau, Oscar deMarie-Josée Saint-Pierre et Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev.

IRIS HOMMAGE 2017
Le ou la récipiendaire de l’IRIS HOMMAGE 2017 sera annoncé(e) dans les prochaines semaines par Québec Cinéma. Pour une 19e année, l’organisme rendra un vibrant hommage à un ou une personnalité dont le travail remarquable a inspiré les professionnels de l’industrie, tout en marquant l’imaginaire du grand public.

LE RAYONNEMENT INTERNATIONAL DE NOTRE CINÉMA
Notre cinéma voyage et inspire un intérêt toujours plus vif partout à travers le monde. Grâce à un système de pondération qui tient notamment compte des territoires où le film a été distribué à l’extérieur du Québec, du nombre de sélections dans les festivals internationaux et des prix remportés depuis la sortie du film jusqu’au 31 mars 2017, 5 longs métrages sont considérés pour l’IRIS DU FILM S’ÉTANT LE PLUS ILLUSTRÉ À L’EXTÉRIEUR DU QUÉBEC : Boris sans Béatrice, de Denis Côté, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, Maudite poutine de Karl Lemieux, Nelly de Anne Émond, et Two Lovers and a Bear de Kim Nguyen.

LA COURSE EST LANCÉE !
Les finalistes aux 18 Prix Iris récompensant les longs métrages de fiction seront soumis dès aujourd’hui à plus de 7 000 membres votants, qui auront la tâche de déterminer les grands gagnants de ces catégories. Par ailleurs, un jury composé d’artisans et de professionnels nommés par les associations siégeant au Comité de représentation professionnelle (CRP) de Québec Cinéma aura la tâche, de déterminer les gagnants dans les catégories Meilleur film documentaire, Meilleur court métrage – Fictionet Meilleur court métrage- Animation.

Le GALA DES ARTISANS QUÉBEC CINÉMA animé par Pier-Luc Funk et Léane Labrèche-Dor sera diffusé en direct de la Maison de Radio-Canada le jeudi 1er juin, à 19 h 30 sur ICI ARTV et sur Radio-Canada.ca/ galaquebeccinema. L’événement sera également en rediffusion le dimanche 4 juin à 14 h 30 sur ICI ARTV.

Le GALA QUÉBEC CINÉMA animé par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane sera présenté en direct du Studio 42 de la Maison de Radio-Canada le dimanche 4 juin, à 20 h. Herby Moreau et Anne-Marie Withenshaw animeront, pour leur part, le Tapis rouge qui précédera le Gala, nous rendant ainsi témoins de la fébrilité ambiante. Le public est donc convié dès 19 h 30 sur ICI Radio-Canada Télé et Radio-Canada.ca/ galaquebeccinema pour ne rien manquer de cette grande fête du cinéma d’ici ! Le GALA QUÉBEC CINÉMA sera rediffusé sur TV5Monde dans tous les pays affiliés, touchant ainsi un immense public ici et ailleurs.

Une émission spéciale d’Après-Gala suivra sur ICI ARTV et sera également diffusée en reprise sur ICI Radio-Canada Télé après le Téléjournal.

Visionné 134 fois.

Les finalistes pour le Gala Québec Cinéma

À Propos
- Montreal.TV est une WebTV dédiée à la couverture des événements, partys, restos, nightlife, arts et culture, immobilier, les spas, mode et design, bref tout ce qui touche le lifestyle dans la grande région de Montréal. Montreal.TV rejoint plus de 110 000 personnes mensuellement.