Le Centre Segal des arts de la scène est fier de présenter la pièce La Sagouine, le légendaire monologue d’une blanchisseuse racontant quatre siècles d’histoire acadienne, de l’écrivaine acclamée Antonine Maillet, la pièce met en vedette la grande dame du théâtre canadien, Viola Léger, qui reprend pour l’occasion le rôle qui l’a rendue célèbre. À ce jour, madameLéger a joué la Sagouine plus de 2 000 fois d’un bout à l’autre du Canada, aux États-Unis et en Europe.

Mise en scène par John Van Burek en collaboration avec le Pleiades Theatre, La Sagouine sera présentée en anglais du 20 mars au 10 avril 2011.

« Il y a plus de trente ans, Viola Léger a fait honneur à la scène Saidye Bronfman dans une présentation anglaise deLa Sagouine, se rappelle Bryna Wasserman, directrice artistique. Nous sommes honorés de l’accueillir de nouveauet de célébrer tout ce qu’elle a accompli pour une génération d’amateurs de théâtre. Sa carrière remarquable continuera d’inspirer les générations à venir. »

Écrite en 1971, la pièce La Sagouine dresse le portrait de Bouctouche, un petit village de pêche acadien du Nouveau-Brunswick, à travers le regard d’une vieille blanchisseusequi a consacré sa longue vie au récurage des planchers des résidants les plus riches de l’endroit. Condamnée à la pauvreté, la Sagouine partage des réflexions comiques, inspirantes, tristes, belles et poignantes sur les défis et les victoires de la vie.

Elle-même née et élevée à Bouctouche, Antonine Maillet a créé le personnage de la Sagouine en s’inspirant de la vie réelle d’une femme de sa ville natale. Conçus au départ pour la radio, les seize très populaires monologues de la Sagouine ont été rassemblés dans un ouvrage pour ensuite être adaptés au théâtre. Viola Léger, amie de longue date de Maillet,collègue professeur et Acadienne, a interprété le rôle pour la première fois lors de la fête qui a suivi le lancement du livre. Vêtue de vêtements en loques, elle est entrée dans le salon-bar animé et a commencé à faire le ménage, récitant à la foule ces paroles aujourd’hui célèbres.

« J’ai peut-être ben la face nouère pis la peau craquée, ben j’ai les mains blanches, Monsieur! J’ai les mains blanches parce que j’ai eu les mains dans l’eau toute ma vie. »

La première officielle de la pièce a eu lieu le 8 mars 1972 au Théâtre du Rideau Vert. Luis de Cespedes a traduit La Sagouine en anglais en 1979. Sa portée et son succès tiennent de l’incroyable richesse des réflexions de la Sagouine, qui dévoilent la complexité et le pouvoir du peuple acadien venu de France pour s’installer sur la côte est du Canada et une partie de la Nouvelle-Angleterre au début du 17e siècle.

Professeur devenue comédienne, Viola Léger est née à Fitchburg au Massachusetts, en 1929, de parents acadiens. Elle fait des études au Nouveau Brunswick où elle a rencontré Antonine Maillet. Dès lors, elles ont développé une relation personnelle et professionnelle qui changera ensuite le cours de leur vie. Elle a étudié l’enseignement théâtral à l’Université de Boston et plus tard, a étudié avec l’acteur, mime et professeur de renom, Jacques Lecoq, à Paris, en 1968. C’est Lecoq qui a insisté pour que Léger monte elle-même sur scène. Officier de l’Ordre du Canada, Madame Léger est, à une exception près, la seule comédienne ayant interprété La Sagouine, un rôle qu’elle a perfectionné durant les 39 dernières années.

Où : Centre Segal des arts de la scène

5170, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal
Métro : Côte-Sainte-Catherine ou Snowdon / Autobus :129 / 51

Le site web du Centre Segal www.segalcentre.org

Visionné 91 fois.

La Sagouine au Centre Segal à Montréal

À Propos
- Montreal.TV est une WebTV dédiée à la couverture des événements, partys, restos, nightlife, arts et culture, immobilier, les spas, mode et design, bref tout ce qui touche le lifestyle dans la grande région de Montréal. Montreal.TV rejoint plus de 110 000 personnes mensuellement.